Pierrot Lunaire – Schönberg

 

 

Crédits : Photos Estelle Vidon – Vidéo Vincent Capes

 

Récital d’Anouk Molendijk, mezzo-soprano – Mise en scène : François Renou

Jeudi 23 mars 2017, 13h – Haute École de musique de Lausanne

 

Le Pierrot Lunaire de Schönberg est une des oeuvres lyriques fascinantes du XXe siècle, de par son innovation radicale pour l’époque bien sûr, mais aussi en ce qu’elle soulève de questions laissées en suspens, générant une multiplicité d’interprétations rare pour une oeuvre du répertoire. Sa forme à jamais non identifiée permet, tout en respectant l’écriture musicale rigoureuse du compositeur, que les exécutants prennent une position et un chemin affirmés, sur la nature de la déclamation ou la nécessité d’une mise en espace. En cela, la pièce résiste à certaines pratiques actuelles de mise en mémoire, et son irrésolu pose la condition d’un vivant peu familier des scènes musicales d’aujourd’hui.

 

Quelques sources d’inspiration :